Témoignage de Fabienne, victime d’un AVC à l’âge de 44 ans