Pensez à vous

Si vous souffrez de FA (fibrillation atriale ou fibrillation auriculaire), il vous est peut-être difficile de rester optimiste. Vous avez parfois l’impression d’être dépassé par vos symptômes. La plupart des personnes qui souffrent de FA passent par ces périodes, mais il faut savoir que la première des choses à faire est de vivre normalement. Votre médecin pourra vous proposer une aide pratique et vous aider à retrouver une certaine tranquillité d’esprit. Essayez la méditation, la relaxation et les techniques de respiration.

Essayez la méditation, la relaxation et les techniques de respiration

Ne pas s’isoler

Il est important de continuer à parler à votre famille et à vos amis. La discussion sur votre maladie soulagera en partie vos inquiétudes et les leurs. Faîtes tomber les tabous de la maladie avec vos proches.

  • Partagez vos connaissances : plus vos proches comprennent votre maladie, plus ils peuvent vous aider. Discutez de la fibrillation auriculaire avec eux. Montrez leur par exemple ce site internet.
  • Rassurez-les : vos proches doivent savoir que vous avez un risque d’accident vasculaire cérébral (AVC). Il est également important de les rassurer en leur rappelant que vous êtes protégé par un traitement.