Du 7 au 13 juin prochain, « Des cœurs contre l’AVC », revient pour la troisième année consécutive !

Dans le cadre de la semaine du Rythme Cardiaque, Boehringer Ingelheim et l’association de patients Alliance du Cœur se mobilisent pour informer et sensibiliser le grand public aux troubles du rythme cardiaque et à leurs éventuelles conséquences.

La fibrillation atriale
La tachycardie
Les extrasystoles
La crise cardiaque ou infarctus du myocarde
L’insuffisance cardiaque

sont des troubles qui peuvent pour certains avoir de lourdes conséquences sur la santé. A titre d’exemple, la Fibrillation Atriale, est responsable de 50% des AVC Ischémiques.1

Cependant, il est possible de prévenir ces pathologies, notamment grâce à une bonne hygiène de vie et un suivi médical régulier.

 

Parce qu’informer, c’est mieux protéger, rendez-vous sur notre page Facebook du 7 au 13 juin prochain :

 

Je rejoins la communauté Facebook « Au coeur de l’AVC »

 

Découvrez la campagne digitale « Des coeurs contre l’AVC » qui sera diffusée sur la page Facebook « Au coeur de l’AVC » !

 

  • À travers des contenus inédits, retrouvez nos conseils d’experts pour mieux identifier les symptômes et les facteurs de risque.

 

  • Obtenez les réponses à toutes vos questions, via des interviews exclusives de
    2 experts :

    • Dr Serge KOWNATOR, cardiologue à Thionville et Secrétaire Général de la Société Française de Cardiologie
    • Philippe Thébault, président de l’association Alliance du Cœur ;

 

  • Visionnez le témoignage percutant de Fabienne, qui à la suite de son AVC, a découvert qu’elle était atteinte de Fibrillation atriale.

 

Mobilisez-vous contre l’AVC et devenez acteur.rice de cette campagne en changeant votre photo de profil Facebook

 

et en partageant un maximum de cœurs sous toutes leurs formes, en commentaire de nos publications ! (gif, dessin, photos, émojis…)

Le saviez-vous ?

La Fibrillation atriale est le trouble du rythme cardiaque le plus fréquent en France5 :

En France, les maladies cardiovasculaires sont la 2ème cause de mortalité et la première cause chez la femme de plus de 65 ans4

À vous de jouer !